Comment réagir aux critiques au travail

7 avril 2016

gérer critiques au travail photo fille en méditation

Je me suis faite réprimander vertement il y a quelques mois à mon travail. J’ai commis une erreur et mon patron me l’a reproché à coup de grands discours accusateurs. Sur le moment, après être partie chez moi et avoir pleuré de tout mon saoul, mon premier réflexe a été de googler « comment gérer des critiques au travail ». Aucune réponse satisfaisante. Il y avait des articles sur comment annoncer à son patron que nous avons fait une erreur, mais rien pour ma situation. Je suis donc retournée écouter Grey’s Anatomy dans mon lit, terrifiée à l’idée de devoir sortir de chez moi Lundi matin.

La vie est bien faite, quand même, et il s’est avéré que je voyais une psychologue lorsque l’incident s’est passé. J’ai pu passer mon heure hebdomadaire à ressasser tout ça dans tous les sens. Et, avec les questions qu’elle m’a posées, j’en suis venu à un petit plan de match pour lorsque nous recevons des critiques au travail.

1. Digérer les réprimandes

Il n’y a pas de méthode miracle. Je pourrais vous dire de rationaliser le tout calmement et de passer à autre chose, mécaniquement, mais la vérité est que nous devons laisser notre cœur se remettre. À cause de ma peur des figures d’autorité, j’ai gérer les réprimantes à grand coup de larmes. J’avais le goût de disparaître.

2. Faire de l’introspection

Une fois calme, il faut analyser la situation et essayer de se mettre à la place du patron. Est-ce que ce que nous avons fait était si grave? Est-ce que ses accusations étaient méritées? Est-ce qu’il y a du vrai dans ce que notre patron nous a dit? Parce qu’ils n’ont pas le monopole du savoir. Parfois, les reproches pleuvent sans fondements, juste pour faire peur ou pour essayer d’asseoir son autorité.

3. Admettre ses tords et se pardonner

Une fois l’introspection terminée, il est temps d’admettre ses tords. Admettre que vous avez fait une erreur. Admettre que vous vous êtes trompé. Il est aussi temps d’essayer de voir ce qu’on aurait pu faire différemment, ce qu’on peut faire pour s’améliorer et ce qu’on fera la prochaine fois. Une fois cette étape réalisée, il est temps de se pardonner. Personne n’est parfait. Cette erreur, vous ne la referez probablement plus. C’est comme être serveuse et faire tomber son plateau contenant dix drinks. La prochaine fois, vous allez changer de technique, porter attention à l’équilibre et à votre force.

4. En prendre, mais aussi en laisser

Certains reproches sont peut-être mérités, d’autres ne le sont peut-être pas. Ma psychologue m’a fait réaliser que l’erreur que j’avais fait au travail avait ouvert la porte à mon patron pour m’attaquer personnellement sur des points qui n’étaient pas du tout vrai. Non, je ne me foutais pas de mon travail. Je donnais mon 110%. À partir de ce moment, j’ai réalisé que j’étais un peu trop impliquée dans l’entreprise. J’ai arrêté de prendre mes repas avec les employés qui restaient le midi, prenant ce temps pour m’éloigner et relaxer. Ce n’était pas pour me venger ou pour leur montrer qu’ils m’avaient blessée, c’était juste une constatation personnelle : je m’investissais trop.

5. Passer à autre chose

Vous allez devoir retourner travailler, et probablement que votre patron ne prêtera même plus attention à ce qui s’est passé. Vous allez devoir faire pareil. Une amie m’a confié que chaque vendredi matin, lorsqu’elle rentrait travailler, son boss l’attendait avec une liste de tout ce qu’elle n’avait pas exécuté correctement durant la semaine. Et je ne parle pas d’erreurs importantes, de caisse qui ne balance pas ou de plaintes de clients. Je parle de détails. Elle a apprit à serrer les dents et à continuer, même si au début , ça l’a vraiment atteint.

La prochaine fois qu’on vous fera un commentaire au travail ou une critique plus ou moins constructive, vous saurez que vous pouvez passer au travers. Relevez la tête. Ce qui ne vous tue pas vous rends plus fort. Vos erreurs ne vous définissent pas.

Vous êtes-vous déjà faites critiquer au travail? Comment avez-vous vécu cette expérience?

xx Josiane .

By Josiane

Bloggeuse, étudiante, lectrice assidue, rieuse et adepte du bonheur, Josiane cherche continuellement de nouveaux trucs pour remplir son quotidien de magie et de bien-être. Elle retrouve son essence en nature et rêve de vivre de son écriture, installée dans une petite fermette de campagne.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *