Les 6 commandements du bon client de Marché Public

27 juillet 2016

Marchés publics

Étant la fille d’un fromager-propriétaire qui fait le meilleur fromage de toute la vie (mon opinion est parfaitement objective), j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises d’être vendeuse aux Marchés Publics. J’ai expérimenté les deux côtés de la table, mais particulièrement celui dans la petite cabane en bois. Et j’ai eu, comme la plupart des gens qui travaillent au service à la clientèle, des petites frustrations face à l’attitude des clients avec qui j’avais affaire. J’ai connu les deux côtés de la médaille, littéralement.

Je me permets de vous partager mon petit guide des 6 commandements d’un bon client de Marché Public, pour faire de votre expérience un moment agréable pour vous comme pour les marchants présents!

1. À l’heure, tu seras.

Là où j’avais un kiosque, il y avait une cloche au début et à la fin pour encadrer le moment où les clients pouvaient effectuer des transactions. De cette façon, il n’y avait pas de clients qui faisaient la queue devant ma table pendant que je m’installais, quinze minutes avant l’ouverture du Marché. Il n’y avait pas non plus de gens qui arrivaient cinq minutes avant la fin, lorsque j’étais vraiment fatiguée et que je rêvais d’aller chez moi pour enlever mes souliers et m’asseoir. Mais ce n’est pas le cas dans tous les Marchés, donc essayez de respecter les heures d’ouverture, pour les marchants, mais aussi pour vous. Rien ne plus frustrant que d’arriver lorsque les exposants remballent leur marchandise.

2. De l’argent liquide, tu auras.

Quelques marchands prennent les cartes de crédit, mais la majorité des exposants n’ont pas la machine nécessaire. Il est donc impératif d’avoir de l’argent liquide. Évitez les grosses coupures, surtout au début du Marché. Et gardez en tête que ce n’est pas comme dans un magasin grande surface où vous impatientez les vendeurs en cherchant la monnaie exacte. Si vous pouvez donnez autre chose qu’un 20$ rond, prenez le temps de fouiller! Les caisses de Marché ne sont pas infinie, surtout pour les marchants qui vendent de l’alimentaire au poids (donc, avec des prix qui ne sont pas ronds).

3. Poli, tu resteras.

La majorité des clients des Marchés Publics sont heureux d’y être. Ils sourient, disent « bonjour » et « merci ». Discuter avec eux est un vrai plaisir et je termine la journée avec des crampes dans les joues à force de sourire.

Je suis de ces personnes qui aspirent littéralement les humeurs des autres. Donc lorsqu’il y a des personnes qui ne répondent pas à ton « Bonjour », qui garoche l’argent sur la table sans te parler ou encore qui y vont de commentaires désobligeants sur les produits, ça m’affecte. Et il y en a beaucoup plus que quelques-uns, j’irais à dire qu’à certains moments, c’est 50/50. 50% des gens me font perdre mon sourire dans une journée, c’est quand même beaucoup.

Les exposants des Marchés Publics ont des grosses journées. Des journées exténuantes. Souvent, ils sont tout seul pour tout faire. Mon ancien patron se levait à 4h le matin pour cuire toutes ses pâtisseries et prendre la route pour être à l’heure pour monter son kiosque. Et puis après, il refaisait toute la route et vidait son camion avant de retourner chez lui, vers 17h. Ceux qui travaillent à la clientèle le savent, expliquer et parler avec des gens toute une journée, ça prend de l’énergie. Quand c’est plaisant et que les gens sont gentils, c’est tellement plus agréable que lorsqu’on doit se battre avec notre visage pour garder notre sourire!

4. Toutes les dégustations, tu ne mangeras point.

Ça, c’est un peu une frustration personnelle et vous allez peut-être vous dire que ça n’a pas rapport #sorrynotsorry. Ce n’est pas tous les kiosques de Marchés Publics qui offrent des dégustations, mais nous, on le fait. Et c’est quand même du travail à préparer, c’est de l’alimentaire donc on doit suivre des règles d’hygiène, etc. Ce qui me fait le plus capoter, je crois, ce sont les gens qui viennent manger 5 morceaux de chaque sorte, en famille, sans même me saluer ou me regarder, et qui finissent par partir sans rien acheter. Ou encore les enfants qui viennent dévaliser littéralement tous les morceaux du plateau en les mettant tous en même temps dans leur bouche.

Plus sérieusement, je ne compte pas les morceaux que chaque personne mange. Mais quand vous goûtez dans le respect, avec le sourire et en écoutant les informations que l’exposant donne, c’est toujours beaucoup plus plaisant pour ceux qui vendent, et donc aussi pour vous.

5. Intelligent, tu resteras.

Les Marchés Publics prennent de l’expansion et deviennent de plus en plus populaire, c’est un fait. Les gens commencent à faire attention à la provenance de leur nourriture et ils aiment encourager les régions. Il est clair qu’il ne faut pas s’attendre à payer le même prix qu’en épicerie, surtout pour les articles bio.

Par contre, vous pourriez être surpris du prix de certains articles, comme le miel ou le sirop d’érable, qui est beaucoup moins cher qu’en épicerie. Certains producteurs ont aussi un prix plus bas pour la vente directe puisqu’ils n’ont pas d’intermédiaire qui se prend un pourcentage pour gonfler le prix. C’est notre cas.

Restez sensés dans vos dépenses. Oui, certains produits biologiques sont plus chers que les autres, c’est un fait. Mais si le produit est pas mal plus cher que l’équivalent ailleurs ou que le producteur n’est pas biologique et est plus cher qu’un producteur qui l’est ou encore si les sacs ou les paniers sont beaucoup moins remplis qu’ailleurs, refusez d’en acheter. Certains marchands usent de l’occasion pour gonfler les prix puisqu’ils savent que les gens sont prêts à débourser de l’argent et qu’ils ne voudront peut-être pas se déplacer ailleurs pour acheter à meilleur prix. Certaines personnes aussi ne sont juste pas informées et veulent faire un effort pour acheter santé et local. Ben là, ça doit être le prix que ça vaut : phrase préférée de ma grand-mère.

Si vous voyez un kiosque et que vous vous dites « Ben voyons dont, ça a pas de bon sens ce prix-là! », écoutez votre jugement. C’est sûr qu’il y a des produits de luxe, comme les viandes et les fromages fins, qui risquent d’être beaucoup plus cher qu’à l’épicerie. Ne faites pas le saut! Une saucisse faite artisanalement avec de la viande de qualité et des produits régionaux va coûter plus cher qu’une saucisse d’épicerie avec une liste d’ingrédients longue comme la liste des exs de Taylor Swift, oui. Même chose que le fromage. Surtout avec le prix du lait, au Qc…

Restez vigilants, faites-vous un budget (parce que la facture monte vite) et magasinez. Vous pourriez aller au Marché Publics de la ville voisine la semaine suivante et voir les prix d’autres kiosques équivalents!

6. Le plaisir, tu n’oublieras point.

Je me sens un peu chialeuse, après ces 5 commandements, j’avais donc le goût de vous rappeler que le plus important, dans un Marché Public, c’est d’avoir du plaisir et d’être heureux. Ce n’est pas une épicerie où tu vas en courant le mardi soir pour acheter ce qui a sur ta liste. C’est un moment de rassemblement, le matin, et tu peux vraiment connecter avec les producteurs et apprendre d’eux. Pour certaines personnes, c’est presque une religion! Ils y vont en famille, achètent des choses pour dîner et vont faire un pique-nique dans le parc ou la plage tout près. Ils rencontrent des amis, des voisins, des collègues et les enfants se font maquiller.

J’adore discuter avec les producteurs et acheter local. J’aime que ce soit des produits naturels qui ne viennent pas d’un pays aux normes environnementales un peu obscures. Les Marchés Publics, c’est mon activité préférée de l’été, surtout en tant que cliente!

Et vous, qu’aimez-vous dans les Marchés Publics?

Josiane .

By Josiane

Bloggeuse, étudiante, lectrice assidue, rieuse et adepte du bonheur, Josiane cherche continuellement de nouveaux trucs pour remplir son quotidien de magie et de bien-être. Elle retrouve son essence en nature et rêve de vivre de son écriture, installée dans une petite fermette de campagne.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *